LA PLACE DE L’AUTONOMIE DANS LA VIE ET SA PLACE DANS LA REPARATION DU DOMMAGE CORPOREL